Août 24, 2015
FORMATION HIJAMA JUIN ET JUILLET 2016

Catégorie : Latest news

Hijama et jeûne

20Latest news, Uncategorized 16 juillet

HIJAMA ET JEÛNE

On rapporte que :13321786_1631933903795917_423728692949526658_n-1

« Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a pratiqué une saignée alors qu’il jeûnait.» [ Hadith Sahih Rapporté par al Boukhari et Tirmidhi. ref. Sounane abi Dawoud n° 2079.]

Toutefois, il est bon de savoir que certains savants ont déduit par analogie qu’il est permis de faire un don de sang ou un examen sanguin (ex : prise de sang ) à condition qu’il y ait nécessité et que ce soit une petite quantité telle que ce qui est prélevé dans une seringue. Si ces conditions ne sont pas respectées, cela risquerait d’annuler le jeûne. [Voir la réponse du Cheikh ibnou Djibrine, p.41 Fatawa as Siyam]

En ce qui concerne la saignée, elle est « déconseillée » mais pas « interdite » en cas de risque de faiblesse. On demanda au compagnon Anas (Qu’Allah l’agrée) :

« Détestiez-vous les saignées pour le jeûneur ? » Il répondit : « Non, sauf par crainte de faiblesse. » [ Hadith Sahih, al Boukhari.]

On peut ainsi conclure que la Hijama n’est pas interdite pendant le jeûne, or si cette dernière risque d’affaiblir la personne alors elle devient déconseillée.

Ainsi il est préférable s’il n’y pas de nécessité d’éviter de se voir pratiquer la hijama pendant le jeûne tout en gardant à l’idée qu’en cas de nécessité pour traiter une gène (douleurs pathologie ou autres) qu’elle n’est pas interdite.

Wallâhu A’lam (Et Dieu sait mieux).

La HIJAMA expliquée simplement

31Latest news, Uncategorized 15 août

cuppingLA HIJAMA EXPLIQUEE SIMPLEMENT.

L’acte Hijama est une Sunna du Prophète Muhammad صل الله عليه و سلم , il est largement rapporté dans une large collection de hadiths authentiques (voir rubrique Hadiths sur le site). Sa pratique est fortement recommandé et souligné dans un certain nombre de récits. La pratique de la Hijama fait partie intégrante de la médecine prophétique islamique.

La Hijama était une pratique courante du Prophète Muhammad صل الله عليه و سلم et ses compagnons pour le traitement d’un éventail de maladies ainsi que d’une forme d’entretien du corps et de promotion de la santé.

Hijama ou ventouse-thérapie est un moyen sûr, non-invasif, économique de guérison et préventif de nombreuses maladies. Bien que l’utilisation de cette méthode chinoise a été limitée à certaines pathologies comme l’infection des poumons, le rhume, les trouble des organes interne, les douleurs articulaires etc.

A contrario, l’étendue des prestations de la Hijama est beaucoup plus élevé que la médecine chinoise.

العلاج-بالحجامة1Le mot «hijama» signifie «tirant» en arabe. La Hijama est maintenant reconnue comme une médecine alternative ou autre façon de traiter différentes maladies et troubles corporels.

La science médicale moderne approuve également les divers avantages de la Hijama.

Elle va jusqu’à encourager cette pratique dans certaines maladies.

Dans cette procédure non-chirurgicale. Le sang toxique ou «mauvais» sang est tiré hors du corps.

Sur des points précisément sélectionnés en fonction des maux à traiter, le mauvais sang qui stagne de manière anormale dans les tissus est encouragé à regagner la surface de la peau par l’effet ventouse appliqué sur cette dernière. Le sang toxique s’accumule sur la surface de la peau où des micros égratignures sont effectuées sur la peau. Le sang sort et est recueilli à la fin du traitement.