Août 24, 2015
FORMATION HIJAMA JUIN ET JUILLET 2016

Catégorie : Uncategorized

Hijama et jeûne

20Latest news, Uncategorized 16 juillet

HIJAMA ET JEÛNE

On rapporte que :13321786_1631933903795917_423728692949526658_n-1

« Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a pratiqué une saignée alors qu’il jeûnait.» [ Hadith Sahih Rapporté par al Boukhari et Tirmidhi. ref. Sounane abi Dawoud n° 2079.]

Toutefois, il est bon de savoir que certains savants ont déduit par analogie qu’il est permis de faire un don de sang ou un examen sanguin (ex : prise de sang ) à condition qu’il y ait nécessité et que ce soit une petite quantité telle que ce qui est prélevé dans une seringue. Si ces conditions ne sont pas respectées, cela risquerait d’annuler le jeûne. [Voir la réponse du Cheikh ibnou Djibrine, p.41 Fatawa as Siyam]

En ce qui concerne la saignée, elle est « déconseillée » mais pas « interdite » en cas de risque de faiblesse. On demanda au compagnon Anas (Qu’Allah l’agrée) :

« Détestiez-vous les saignées pour le jeûneur ? » Il répondit : « Non, sauf par crainte de faiblesse. » [ Hadith Sahih, al Boukhari.]

On peut ainsi conclure que la Hijama n’est pas interdite pendant le jeûne, or si cette dernière risque d’affaiblir la personne alors elle devient déconseillée.

Ainsi il est préférable s’il n’y pas de nécessité d’éviter de se voir pratiquer la hijama pendant le jeûne tout en gardant à l’idée qu’en cas de nécessité pour traiter une gène (douleurs pathologie ou autres) qu’elle n’est pas interdite.

Wallâhu A’lam (Et Dieu sait mieux).

Hijama et Infertilité

21Uncategorized 15 août

HIJAMA ET INFERTILITE

infertilite

Qu’est ce que l’infertilité ?

L’infertilité est la difficulté, voire l’impossibilité, de donner la vie. Ceci s’applique aussi bien à un terrain sur lequel toute tentative de culture agricole est infructueuse qu’à un couple qui éprouve des difficultés à avoir un enfant.

Il faut distinguer l’infertilité humaine et la stérilité humaine.

La stérilité est l’incapacité de concevoir naturellement, de porter ou d’accoucher un enfant sain.

Le terme d’infertilité est appliqué à un couple qui ne parvient pas à avoir un enfant après un an de rapports sexuels réguliers, ce qui n’implique pas forcément l’impossibilité de fécondation dans un temps plus long.

Quelles sont les causes de l’infertilité ?

Les causes de l’infertilité peuvent être féminines, masculines ou mixtes :

Troubles d’ovulation;

640_bb1346e5987152598272a93a540d51b1

Infections des voies génitales;

Endométriose chez la femme;

Sperme non fécondant chez l’homme;

Les différentes causes de l’infertilité seront expliquées très prochainement dans un autre article In Sha Allah.

Le système reproducteur féminin est une machine complexe, et les dysfonctionnements peuvent être d’origines variées. Les principaux responsables sont les troubles de l’ovulation, suivis des anomalies « mécaniques ».

Les hommes sont impliqués dans pratiquement 50% des problèmes de procréation.

Spermatozoïdes trop peu nombreux, peu mobiles, anomalie dans les canaux.

La Hijama dans tout ça ?

Il est légitime de se poser la question quant à l’action de la hijama sur la fertilité. Penchons nous d’abord sur les bases de l’ovulation.

Qu’est ce que l’ovulation ?

L’ovulation c’est le moment où se produit un événement très spécial. En effet, il y a libération par les ovaires d’un ovule qui va rejoindre l’utérus par les trompes et qui va ou non servir pour la fécondation.

Comment est déclenchée cette ovulation ?

C’est là que certaines hormones entrent en jeu afin de produire les éléments nécessaires et préparer l’utérus à une éventuelle fécondation. Les premières hormones à entrer en jeu son la FSH fabriquée par l’hypophyse, glande se situant proche du cerveau dans a selle turcique et l’oestradiol fabriquée par les ovaires. Toute deux ont un rôle diffèrent, la première permet la fabrication d’un ovule mature, la deuxième joue un rôle essentiel dans la préparation de l’utérus à accueillir un éventuel ovule fécondé, plus communément appelé œuf.

On en déduit ainsi les rôles essentiels des différentes glandes que sont les ovaires et l’hypophyse dans le processus de l’ovulation. Le but du traitement sera donc de stimuler les ovaires et la production des hormones hypophysaires.

Il conviendra avant tout traitement d’identifier un éventuel problème par des examens standards tels que prise de sang, examens gynécologique et radiologiques(IRM).

L’action de la Hijama

La Hijama permettra de stimuler les ovaires et donc la productions d’hormones ovariennes en appliquant les points 11,12,13 en hijama humide. Les points 125 et 126 en hijama sèche.

La hijama permettra également de réguler l’activité de la glande hypophysaire et donc la production de FSH et de LH afin de provoquer l’ovulation. Il conviendra de placer le point 1 et le point 55.

RDV HIJAMA 94 / 93 / 92 / 91 / 75 / 77 / 78 Ile de france Paris hauts de seine seine saint denis val de marne yvelines val d’Oise

telephone 07 82 07 93 81 / 06 95 56 20 82

HIJAMA SUNNA

Le Chesnay (78150)

Savigny-le-Temple (77176)

Draveil (91210)

Cachan (94230)

Villemomble (93250)

Bezons (95870)

Guyancourt (78280)

Pierrefitte-sur-Seine (93380)

Le Plessis-Robinson (92350)

La Garenne-Colombes (92250)

Ris-Orangis (91130)

Ermont (95120)

Villiers-sur-Marne (94350)

Vigneux-sur-Seine (91270)

Vanves (92170)

Élancourt (78990)

Villiers-le-Bel (95400)

Grigny (91350)

Gonesse (95500)

Fresnes (94260)

Rambouillet (78120)

Taverny (95150)

Thiais (94320)

Pontoise (95000)

Trappes (78190)

Charenton-le-Pont (94220)

Bois-Colombes (92270)

Montgeron (91230)

Maisons-Laffitte (78600)

Torcy (77200)

Saint-Mandé (94160)

Roissy-en-Brie (77680)

Les Lilas (93260)

Les Pavillons-sous-Bois (93320)

Combs-la-Ville (77380)

Deuil-la-Barre (95170)

Orly (94310)

Longjumeau (91160)

Montmorency (95160)

Cormeilles-en-Parisis (95240)

Boulogne-Billancourt (92100)

Saint-Denis (93200)

Argenteuil (95100)

Montreuil (93100)

Créteil (94000)

Nanterre (92000)

Courbevoie (92400)

Versailles (78000)

Vitry-sur-Seine (94400)

Colombes (92700)

Asnières-sur-Seine (92600)

Aulnay-sous-Bois (93600)

Rueil-Malmaison (92500)

Aubervilliers (93300)

Champigny-sur-Marne (94500)

Saint-Maur-des-Fossés (94100)

Drancy (93700)

Le Kremlin-Bicêtre (94270)

Herblay (95220)

Sucy-en-Brie (94370)

Romainville (93230)

Brunoy (91800)

Montfermeil (93370)

Villeneuve-la-Garenne (92390)

Les Ulis (91940)

Champs-sur-Marne (77420)

Villeparisis (77270)

Eaubonne (95600)

Saint-Ouen-l’Aumône (95310)

Fontenay-aux-Roses (92260)

Bussy-Saint-Georges (77600)

Brétigny-sur-Orge (91220)

Étampes (91150)

La HIJAMA expliquée simplement

31Latest news, Uncategorized 15 août

cuppingLA HIJAMA EXPLIQUEE SIMPLEMENT.

L’acte Hijama est une Sunna du Prophète Muhammad صل الله عليه و سلم , il est largement rapporté dans une large collection de hadiths authentiques (voir rubrique Hadiths sur le site). Sa pratique est fortement recommandé et souligné dans un certain nombre de récits. La pratique de la Hijama fait partie intégrante de la médecine prophétique islamique.

La Hijama était une pratique courante du Prophète Muhammad صل الله عليه و سلم et ses compagnons pour le traitement d’un éventail de maladies ainsi que d’une forme d’entretien du corps et de promotion de la santé.

Hijama ou ventouse-thérapie est un moyen sûr, non-invasif, économique de guérison et préventif de nombreuses maladies. Bien que l’utilisation de cette méthode chinoise a été limitée à certaines pathologies comme l’infection des poumons, le rhume, les trouble des organes interne, les douleurs articulaires etc.

A contrario, l’étendue des prestations de la Hijama est beaucoup plus élevé que la médecine chinoise.

العلاج-بالحجامة1Le mot «hijama» signifie «tirant» en arabe. La Hijama est maintenant reconnue comme une médecine alternative ou autre façon de traiter différentes maladies et troubles corporels.

La science médicale moderne approuve également les divers avantages de la Hijama.

Elle va jusqu’à encourager cette pratique dans certaines maladies.

Dans cette procédure non-chirurgicale. Le sang toxique ou «mauvais» sang est tiré hors du corps.

Sur des points précisément sélectionnés en fonction des maux à traiter, le mauvais sang qui stagne de manière anormale dans les tissus est encouragé à regagner la surface de la peau par l’effet ventouse appliqué sur cette dernière. Le sang toxique s’accumule sur la surface de la peau où des micros égratignures sont effectuées sur la peau. Le sang sort et est recueilli à la fin du traitement.

Boxeur Anthony Joshua et la Hijama

20Uncategorized 15 août

 

2961377700000578-0-image-a-28_1433511858686La HIJAMA chez ces sportifs de haut niveau.

Anthony Joshua, boxeur professionnel reçoit une   ventouse-thérapie sur son dos.

Anthony Joshua défait Kevin Johnson au second tour

Brit apprécie egalement un massage des tissus profonds en ventouse-thérapie pour récupérer après l'effort.

 29364B5000000578-0-image-a-35_1433513382018

 Anthony Joshua a posté cette image de lui-même en cours de traitement en ventouse-thérapie sur       Instagram.

							
FAQ1

QUESTIONS FREQUENTES :

555Uncategorized 15 juillet

Voici quelques unes des questions que tout le monde se pose lorsqu’on entend parler de HIJAMA

 

image1

 

1 – Al hijâmah et Al Fasd ? : Al Fasd désigne la saignée proprement dite quant à la hijama est une thérapeutique consistant à réaliser des incisions cutanées au moyen de ventouses.

En France, la hijama n’est pas encore reconnue ce qui explique la manque de dénomination. Ces 2 techniques se font différemment.

2 – hijama et médicaments ? : la hijama peut-elle interférer dans un traitement médicamenteux ? Les médicaments subissent une détoxication lors de leur passage dans l’estomac. La hijama participe à cette détoxication par l’épuration du sang.

Cet effet est obtenu par :

  • La stimulation du flux sanguin
  • L’extraction de ces substances par l’extravasation

L’action de la hijama sur le réseau veino lymphatique expliquerait la stimulation du système immunitaire. Ce qui implique une facilité de nos défenses naturelles à nous protéger.

Il n’y a donc pas d’interférence de la hijama sur un traitement médicamenteux, o, même dire que dans certains, elles sont complémentaires.

3 – intérêt d’un bain après la hijama ? : certains praticiens conseillent de prendre un bain après la hijama pour se revigorer et se relaxer. Il ne s’agit cependant pas d’une sunna.

4 – lien entre hijama et la lune ? : comme nous l’avons il est conseillé d’attendre le milieu du mois pour pratiquer une hijama car le sang est stimulé par le rayonnement de la lune. En partant du fait que notre corps est composé de 70 % d’eau et que l’on sait l’attraction qu’exerce la lune sur les liquides (comme les marées), on comprend mieux ce conseil.

5 – hijama chez le sujet jeune et carence ? : le sang de la hijama est particulièrement riche en produit de dégradation du sang (urée, créatinine…) en cellules mortes et en éléments excédents. La hijama permet de faciliter les actions d’épuration faites naturellement par le foi et la rate.

6 – aliments déconseillés après la hijama ? : sur le plan scientifique il n’existe aucune preuve qu’il faille proscrire certains aliments après une hijama. Cependant certains praticiens déconseillent les produits laitiers (yaourt, crème, fromage etc…). Il semble que ces aliments favoriseraient les nausées ou les vomissements.

7 – hijama à quelle fréquence ? : la hijama humide est pratiquée généralement une fois mensuellement jusqu’à guérison. Pour des pathologies thyroïdiennes on conseille une par ½ mois à 2 mois. Pour d’autres pathologies les séances peuvent se produire tous les 10 à 15 jours.

Il est évident que pour une personne âgée, on espacera plus les séances de manière à ce qu’elle puisse récupérer plus facilement.

Quant à la hijama sèche, elle peut être faite chaque semaine.

8 – délai pour obtenir des résultats ? : 2 cas de figures se présentent à nous :

  • Si le trouble est récent, on parle de trouble aigu ou subaigu. Les résultats sont très rapides, voire dès la fin de la première séance, une amélioration est visible.
  • Si le trouble est ancien, et là on parle de trouble chronique. Il faudra une quinzaine de jours pour observer des résultats.

9 – intérêt du tensiomètre et d’un lecteur de glycémie avant une séance de hijama : ils ne sont nécessaires mais peuvent être utile dans les cas spécifiques. Ce sont des outils intéressants qu’il faut avoir sous la main en cas de besoin.

ecole_langues_questions_frequentes

STATUT DU PRATICIEN AL HAJJAM

00Uncategorized 15 juillet

Un médecin consciencieux s’investira dans toutes méthodes légales pour guérir son malade. Voilà le principe de ce métier noble. Dès lors comment expliquer que la hijama aujourd’hui ne soit pas plus pratiquée qu’elle ne l’est ? comment se fait-il que les médecins de confession musulmane ne s’intéressent pas plus à cette thérapie prophétique ?

Le sang garde des déchets superflus de ce qui circule dans le corps et ce qu’il secrète. Les nuisances de ces déchets dans le corps s’anéantissent peu à peu d’eux-mêmes, et heureusement, sinon le corps n’y survivrait pas. Alors comment comprendre que l’on ne recourt  pas plus à la hijama ?

a pratique de la hijama est une obligation collective : au même titre que toute thérapie reconnue et licite la hijama devrait être plus pratiquée. Elle doit être pratiquée par des médecins responsables et avisés.

Qui peut endosser cette responsabilité ? Ce point est important car il est primordial de rappeler que n’importe qui ne peut pas devenir praticien de la hijama. Le médecin doit nécessairement disposer d’un bagage scientifique et plus précisément médical. Il incombe par ailleurs à tout médecin de s’enquérir de la science religieuse et médicale en rapport avec la hijama.

CONSEILS AUX PRATICIENS

00Uncategorized 15 juillet

Tout praticien devra avoir un comportement irréprochable comme tout médecin. Voici quelques conseils à suivre :

  • Vouloir avant soulager le malade
  • Faire preuve d’honnêteté envers le malade
  • Conseiller au mieux le malade en lui faisant privilégier la thérapie la plus adaptée à son cas
  • Préserver l’intimité du malade
  • Honorer le secret professionnel
  • Montrer de l’attention au malade et le réconforter
  • Rechercher à toujours améliorer sa pratique
  • Être à l’écoute du patient en répondant à ses interrogations
  • Inviter le patient à recourir aux invocations prophétiques
Simbol flag of european union

PLACE DE LA HIJAMA EN EUROPE

160Uncategorized 15 juillet

Position particulière de l’Angleterre : depuis les années 1980, un renouveau s’entrevoit à l’échelle internationale. Plusieurs études ont été menées visant à évaluer les effets de la hijama.

En Angleterre, la hijama est tolérée par les autorités mais sans cadre juridique. Elle n’est pas reconnue comme thérapie médicale, ce qui explique le manque de diplôme dans ce domaine.

C’est le but d’homogénéiser cette pratique que plusieurs associations ont vu le jour pour obtenir une reconnaissance.

position toute aussi particulière de la France : jusqu’à la moitié du 19ème siècle, la hijama était en vogue puis elle a disparu. En France, on parle de ventouses scarifiées, de saignées, d’incisiothérapie ou encore de médecine des ventouses.

Pour un praticien de la hijama, le risque est grand de se voir accuser de pratique illégale de la médecine.

En absence de cadre juridique, il est fort probable qu’elle ne puisse être accessible qu’aux médecins pratiquant des médecines comme homéopathie, l’acupuncture ou kinésithérapie.

Il faut donc en France respecter les lois en vigueur, et donc l’hijama ne pourra être dispensée que par des médecins soucieux de de leur travail et respectueux des lois.

On peut ainsi citer le docteur Daniel Henry, kinésithérapeute français et formateur de la médecine des ventouses. Son approche est essentiellement scientifique.

Drapeaux européen et français