NTPV LE LUSARD II

11 Grande Allée du 12 Fevrier 1934
Bat B code immeuble 1475 3eme étage à gauche. 
77186 NOISIEL

RER A station NOISIEL
Sortie Jean paul sartre le lusard II
A droite continuer tout droit puis au rond point à droite 
Puis au feu à gauche. Vous trouverez le 11 grande Allee du 12 fevrier 1934.
Acces par la A4 ou la A104 

Horaires et rendez-vous

Sur rendez-vous

Lundi

Hommes & Femmes

Mardi

Hommes & Femmes

Mercredi

Hommes & Femmes

Jeudi

Femmes uniquement

Vendredi

Hommes & Femmes

Samedi

Hommes & Femmes

Dimanche

Hommes & Femmes

Sans rendez-vous

Jeudi

Hommes (uniquement hijama - ouverture de 09h à 13h30 et de 14h30 à 18h)

Comment nous trouver?

11 Grande Allée du 12 Fevrier 1934
Bat B code immeuble 1475 3eme étage à gauche. 
77186 NOISIEL

RER A station NOISIEL
Sortie Jean paul sartre le lusard II
A droite continuer tout droit puis au rond point à droite 
Puis au feu à gauche. Vous trouverez le 11 grande Allee du 12 fevrier 1934.
Acces par la A4 ou la A104 

Besoin d'une information?

Besoin d'une information?

Prenez votre rendez-vous en ligne

Les origines de cette méthode sont sujettes à controverse.

Certains scientifiques chinois avancent que le traitement par les ventouses constitue une discipline à part entière de la médecine traditionnelle chinoise datant d’environ 2000 ans av notre ère.

Alors des écrits arabes, attribuent cette pratique au peuple assyriens près de 3500 av notre ère. Ces derniers auraient fait usage d’outils primitifs tels que les cornes d’animaux ou de bambous.

On retrouve l’usage de cette pratique dans les civilisations arabes sous la dénomination de Hijama. 

Les Egyptiens ne sont pas en reste, dans cette course au brevet. En effet, entre 1500 et 1600 avant notre ère, des représentations de ventouses apparaissent clairement sur le fameux papyrus d’Ebers, un des plus anciens traités médicaux.

 Herodote, historien grec, 400 ans av notre ère, rapporte la preuve qu’à l’époque de l’Egypte , la distinction sèche et humide de la pratique existait déjà.

La Macédoine ancienne, en est également, des études révèlent qu’à l’ère préhistorique, en 3300 av notre ère, la méthode des ventouses est utilisée pour traiter des troubles de la santé. 

Le traitement par ventouses est une méthode thérapeutique procédant par pression négative sur la peau à l’aide d’un contenant dans lequel le vide aura été fait au préalable.

Cette thérapie se décline sous différentes variantes selon les régions, les peuples et les époques : ventouses sèches, ventouses humides.

La technique des ventouses humides, la plus répandue aujourd’hui est la hijamah. Une pratique relevant de la médecine prophétique.

 Cette technique contrairement aux autres, allie l’aspiration à des (piqûres, picotements, scarifications, incisions) superficielles de la peau. Cette brèche cutanée permet l’extraction d’un fluide sanglant contenant des déchets solubles et potentiellement des substances pathologiques.