QU’EST CE QUE

LA ROQYA ?

Roqya paris

La Roqya est un remède qui consiste à réciter la parole d’Allah (le Coran) et des invocations issues de la tradition prophétique.

Allah dit (sens des versets): « Nous faisons descendre du Coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants.[…]» (Coran: Sourate 17 verset 82). 

DANS QUELS CAS UTILISER LA ROQYA ?

PSYCHOLOGIQUES

Anxiété, stress, dépression…

LA FOI

Permet de se rapprocher davantage d’Allah et d’augmenter la confiance [At-tawakul] en Lui.

LES MAUX OCCULTES

Dans le cas où une personne aurait été victime d’une sorcellerie ou d’un mauvais oeil.

BIEN ÊTRE PHYSIQUE

Il a été rapporté de manière authentique que la Roqya permet l’amélioration des troubles physiques

QUELLES SONT LES CAUSES DE

CES MALADIES ?

1
Le fait de faire peu de Dhikr et de ne pas réciter [régulièrement] les Invocations de protection tirées de Quran et de la Sunnah.
2
La propagation de la jalousie, du mauvais œil et de la sorcellerie entre les gens.
3
La peur soudaine et forte, l’extrême colère, la grande tristesse ainsi que la joie extrême.
4
La prolifération des causes permettant l’entrée des Jinn et diables dans les maisons ceci par l’existence de choses ou d’objets empêchant l’entrée des anges et du non accomplissement des prières.
5
Le fait de se dénudé sans mentionné le nom d’Allah, ceci d’après la parole du prophète (Que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) : » Le voile qui empêche les yeux des djinns de voir les parties intimes des humains réside dans le fait de dire « Bismillah » » avant de se déshabiller ». [At-tabarani]
6
Le non accomplissement des Nawafil et autres prières surérogatoires dans la maison, le messager d’Allah (Que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) a dit : « Faites des prières dans vos maisons et n’en faites pas un cimetière » L’Imam an-nawawi a dit au sujet de l’ordre du prophète mentionné dans ce hadith : Le messager d’Allah ordonnait ceci afin qu’Allah bénisse cette maison, qu’il y fasse descendre la miséricorde ainsi que les anges et que les diables fuient.
  • Condition n°1
    Afin d’être préservé et de rechercher la protection auprès d’Allah avant tout, nous demandons à chaque visiteur de pratiquer les invocations du matin et du soir: Vous pouvez retrouver ces invocations à cette adresse : http://www.hisnulmuslim.com/index-page-chapitre-id_chapitre-27-lang-fr.html
  • Condition n°2
    Se faire Roqya soi-même Il suffit de réciter : Sourate al Fatiha : Lien pour apprendre Sourate al Fatiha Sourate Al Ikhlas : Lien pour apprendre Sourate al Ikhlas Sourate Al Falaq : Lien pour apprendre Sourate Al Falaq Sourate An-Nas : Lien pour apprendre Sourate An-Nas
  • Conditions n°3
    BEAUCOUP INVOQUEZ ALLAH ET PATIENTER

APRÈS AVOIR RESPECTER

LES 3 CONDITIONS

Vous pouvez prendre un rendez-vous

Besoin d'une information?

Prenez votre rendez-vous en ligne

Les origines de cette méthode sont sujettes à controverse.

Certains scientifiques chinois avancent que le traitement par les ventouses constitue une discipline à part entière de la médecine traditionnelle chinoise datant d’environ 2000 ans av notre ère.

Alors des écrits arabes, attribuent cette pratique au peuple assyriens près de 3500 av notre ère. Ces derniers auraient fait usage d’outils primitifs tels que les cornes d’animaux ou de bambous.

On retrouve l’usage de cette pratique dans les civilisations arabes sous la dénomination de Hijama. 

Les Egyptiens ne sont pas en reste, dans cette course au brevet. En effet, entre 1500 et 1600 avant notre ère, des représentations de ventouses apparaissent clairement sur le fameux papyrus d’Ebers, un des plus anciens traités médicaux.

 Herodote, historien grec, 400 ans av notre ère, rapporte la preuve qu’à l’époque de l’Egypte , la distinction sèche et humide de la pratique existait déjà.

La Macédoine ancienne, en est également, des études révèlent qu’à l’ère préhistorique, en 3300 av notre ère, la méthode des ventouses est utilisée pour traiter des troubles de la santé. 

Le traitement par ventouses est une méthode thérapeutique procédant par pression négative sur la peau à l’aide d’un contenant dans lequel le vide aura été fait au préalable.

Cette thérapie se décline sous différentes variantes selon les régions, les peuples et les époques : ventouses sèches, ventouses humides.

La technique des ventouses humides, la plus répandue aujourd’hui est la hijamah. Une pratique relevant de la médecine prophétique.

 Cette technique contrairement aux autres, allie l’aspiration à des (piqûres, picotements, scarifications, incisions) superficielles de la peau. Cette brèche cutanée permet l’extraction d’un fluide sanglant contenant des déchets solubles et potentiellement des substances pathologiques.